Une histoire d’intuition créative – Pile et Face / 1150 ans de la Monnaie de Paris

Une histoire d’intuition créative – Pile et Face / 1150 ans de la Monnaie de Paris
5 2 vote[s]

Lundi 7 juillet 2014 a eu lieu l’inauguration de l’exposition de la Monnaie de Paris qui retrace l’histoire de la monnaie et du principal atelier monétaire de Bordeaux situé place Léon Duguit.

Cette inauguration est le fruit d’une succession de hasards et de rencontres, un véritable processus créatif efficace et fructueux, dont je vais vous parler dans cet article.

Tout a commencé en mars 2014 alors que j’animais un séminaire de 3 semaines sur le design et le marketing pour des étudiants de Kedge Business School campus de Bordeaux et campus de Toulon regroupés pour la 1ère fois entre parcours design et parcours des industries créatives.

Chaque semaine j’avais prévu des cours, des interventions d’entreprises et des work-shop. Et c’est dans ce contexte que j’ai contacté Jean-Pierre Xiradakis, serial entrepreneur bordelais très créatif dans la restauration, créateur de la Tupina (mais également du Comestible, du Bar-cave, de la Kuzina, du Café La Tupina et de l’hôtel Fredon) qui a accepté que nous prenions  « sa rue gourmande » comme cas d’entreprise dans le cadre d’un work-shop de réflexion créative.

Les étudiants ont planché une demi-journée sur la stratégie marketing et design à déployer dans le cadre d’un projet de développement potentiel. Et lors de la restitution auprès de Jean-Pierre Xiradakis, j’ai eu un « insight », une idée qui a fusé comme une évidence car c’en était une….et qui, comme souvent, quand une idée tombe à pic, a séduit le principal intéressé.

C’est ainsi que j’ai connecté Guillaume Robic, directeur communication de la Monnaie de Paris – qui a ses établissements de fabrication de la monnaie à Pessac en Gironde et Jean-Pierre Xiradakis dont les 6 établissements se trouvent rue Porte de la Monnaie car j’étais persuadée qu’ils auraient des choses à faire ensemble !

Et en effet, la Monnaie de Paris fête cette année ses 1150 ans, plus ancienne entreprise du monde. Elle a été créée le 25 juin 864 par le roi Charles II avec la promulgation de l’Edit de Pîtres. Elle était à l’origine située sur l’île de la Cité, à proximité du palais royal des Carolingiens, à l’emplacement de l’actuel Palais de Justice.  C’est dans ce cadre que la Monnaie de Paris organise cet été dans 20 villes de France l’exposition « Pile/Face.1150 ans d’histoire des ateliers monétaires en France. »

Or au bout de la rue Porte de la monnaie se trouve l’ancien atelier monétaire de la ville de Bordeaux qui a frappé monnaie au XVIIIème siècle, il était donc tout naturel que l’exposition bordelaise prenne place rue Porte de la Monnaie. Conçue comme une redécouverte du territoire et de l’histoire de la France par le biais de sa monnaie, l’exposition invite le public à visiter les différents ateliers monétaires de France jusqu’au 21 septembre 2014 (Journées européennes du Patrimoine).

Mon intuition était donc fondée et un projet allait émerger très rapidement de cette rencontre propice, et sans le savoir bien timée….

Grâce à l’entregent et l’enthousiasme de Jean-Pierre Xiradakis pour ce projet, la ville de Bordeaux par le biais de l’Office du Tourisme a donc fait refrapper des pièces en série limitée à l’effigie de la Porte de la Monnaie et de la Monnaie de Paris et une chasse au trésor a été créée pour l’occasion, permettant aux participants de gagner des repas à la Tupina, des nuits à l’hôtel Fredon, des caisses et des bouteilles de vin pendant tout l’été.

Nous nous sommes donc tous retrouvés le lundi 7 juillet 2014 à 12h pour l’inauguration de cette exposition par Alain Juppé, en présence de Christophe Beaux, directeur de la Monnaie de Paris, de Guillaume Robic Directeur Communication et de Nathalie Pasquet Directrice Export, de Stephan Delaux, Nicolas Martin et Maïté Lavignac respectivement Président, Directeur et Directrice adjointe de l’Office de tourisme, d’Anne Gombault responsable du cluster des Industries Créatives de Kedge BS, de Jean-Pierre Xiradakis et de moi-même; suivie d’un déjeuner à la Tupina où nous avons savouré un repas délicieux arrosé par un vin bien nommé pour l’occasion « Tour d’Argent ».

La suite, nous continuons de la construire avec Kedge BS et La Tupina via un événement qui aura lieu juste avant la journée du Patrimoine en lien avec des réseaux professionnels et qui permettra de faire le lien entre le Patrimoine bordelais et les opportunités de business à développer pour les dirigeants d’entreprise.

Au final, la recette que l’on peut retenir de cette expérience « spontanée » est la suivante : la rencontre de différents profils + Intuition + Energie positive + Réseaux =  Business et Plaisir….. !

Un grand merci à Anne Gombault et Jean-Pierre Xiradakis, mais également à la Monnaie de Paris et à la Mairie de Bordeaux sans qui cet événement n’aurait pu voir le jour.

Pièce Rue Porte de la Monnaie – Monnaie de Paris

CP 1150 ans Pile Face BORDEAUX diffusion immédiate

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire